Ao dai (fr)

Woman wearing an ao daiDéscription : Un vêtement qui ressemble à un manteau ou une robe jusq'aux genoux ou mi-mollets. Le vêtement porte un col droit, et une fente descendante de la taille. L'ao dai est un vêtement féminin très populaire au Vietnam. Le nom trouve ses origines dans un mot chinois, proche de "ao", signifiant un manteau doublé, alors que le mot "dai" signifie un vêtement long. La longueur du vêtement varie toutefois, en fonction de l'événement ou de la mode, de quelques centimètres au-dessus des chevilles jusqu'aux genoux. L'ao dai est normalement porté par-dessus un pantalon quan, qui s'attache à la taille à l'aide de deux boutons et qui se ferme devant avec un zipper. Le Quan ser noir ou blanc selon l'ao dai; pour des événements spéciaux, l'ao dai et le quan formeront un ensemble harmonieux.
Parties : Le style du col varie entre un col rond ou en V, dépendant des tendances mode. La longueur des manches varient égalment entre trois quarts et pleine longueur.
Tissus de préférence : L'ao dai est fabriqué d'un coton leger de couleur uniforme ou d'un imprimé. Pour des occasions spéciales, l'ao dai pourra être fait de soie. Souvent on mélange ces tissus d'un peu de polyester afin de réduire sa tendance de prendre des plis, et en hiver les tissus qui comprennent le laine seront aussi privilégiés. Souvent l'ao dai est décoré à l'aide de la courte-pointe.
Construction : Sa forme en tunique comprend également des pinces devant et derrière à la taille, un col mandarin ou en V, des manches avec des pinces aux coudes et des épaules de type raglan. Des panneaux de tissu libres sont suspendus en arrière des épaules.
Défis de couture : aucun à noter
Exemples de créations :
Exemples de patterns : Ao Dai de Folkwear,
Usages mondiales : En plus du Vietnam, l'ao dai est porté dans plusieurs autres pays de l'Asie du sud-est, notablement en Thailand.
Origines et histoire : L'ao dai est, en fait, une création du 20ième sièce, quoique basée sur des vêtements plus traditionnels. L'ao dai découle d'un métissage entre la mode parisienne de années 1930 et d'une tunique traditionnelle vietnamienne du 17e et 18e siècles, l'âo ngũ thân. Le vêtement a été popularisé par des artistes et ensuite adopté par le gouvernement et d'autres regroupements comme un genre de ¨costume national". Au cours des années 1950, des concepteurs de mode ont reserré le vêtement autours de la taille, ce qui donnait le vêtement d'aujourd'hui.
Noms alternatifs :
Vêtements semblables ou reliés : Quan.
Référence wikipédia standard


PRECEDENT - SUIVANT - HAUT - DEMARRAGE
English page - page en français - página en español - Seite auf Deutsch - pagina in italiano - страница на русском - 日本語のページ

More pages